Campusexpress

La ligne 47 est prolongée à l'hôpital Lyon Sud par l'ancien trajet du 43, tandis que la ligne Lyon-Millery des cars Favier est affrétée jusqu'à Charly en tant que ligne 85.Le : Les antennes Curis et Montanay de la ligne 75 sont reprises par la ligne 84, exploitée par les cars Burtin, tandis que des services directs 19D sont créés sur la ligne 19 à destination de la Porte de Lyon.Le 5 octobre, limitation au Parc Tête d'Or et abandon de la desserte du quai A.Lignon de la ligne 47 et passage par le quai Achille Lignon direction Rillieux et Sathonay pour la ligne 58) et l'Église du Point du Jour, la ligne 54 est prolongée en pointe à la ZI de Chassieu, la ligne 60 est modifiée dans le quartier des Clochettes, la ligne 70 est mise en terminus à Part-Dieu Vivier Merle avec une boucle par la rue Vauban, le Bd des Brotteaux, la gare routière et la rue de Bonnel prolongée, création sous l'indice 77 d'une navette à recette garantie entre Fontaines Centre et les Marronniers par l'ancien itinéraire du 33 entre Fontaines et Sathonay-Village puis passant par la gare de Sathonay-Rillieux, avec correspondance SNCF.Entre le 16 août et le 15 octobre, les services pour Francheville de la ligne 30 sont exploités en autobus Schneider HAO garés au dépôt des 4 Maisons, la ligne est ensuite convertie en trolleybus et les tramways supprimés.Le 12 décembre, la ligne de tramway 10 est limitée à Oullins-Ville, la desserte de St-Genis étant effectuée en autobus Berliet GDSL et la ligne 12 est reprise par les TUL (Transports urbains lyonnais, Cars Lafond) en autobus Renault ZPDF avec création des lignes 12 bis vers La Borelle et 12 ter vers Parilly août la ligne 17 est convertie en autobus Berliet GDSL suivie du 31 en septembre, du 5 le 13 septembre, le 19 avec la suppression des tramways le 13 et une conversion le 26 avec un prolongement à St-Paul, de la ligne 14 en , les tramways sont de retour sur les lignes 12 (reprise par l'OTL), 14 (jusqu'aux Aqueducs de Beaunant), 16 (limitée à Grandclément) et 31 (jusqu'à l'usine Rivoire & Carret), la ligne 34 est supprimée.Le 2 novembre, les SC10U remplacent les trolleybus sur la ligne 28, la ligne 11 est convertie en ligne d'autobus exploitée en SC10U, marquant la fin de cette décennie de suppression d'une partie du réseau de trolleybus, les services du dimanche des lignes 1, 4 et 18 sont effectués en autobus, les cars Lafond reprennent les lignes 40 et 40B et la ligne 10 reçoit des SC10U (le 11 janvier) en même temps qu'elle dessert l'hôpital Henri Gabrielle : Ouverture de la ligne 90, en SC10U, entre la gare de la Demi-Lune, la Gravière de Beaunant et l'École Centrale et prolongement du 47 à certains services au palais de la foire avec suppression de la navette 47.

Courmont vers le terminus de St Jean rebaptisé "Vieux Lyon" et par les rues E.

Les lignes de trolleybus sont imbriquées dans le réseau d'autobus.

Le réseau a été restructuré dans l'opération Atoubus le Les premiers omnibus lyonnais sont apparus en 1855 avec la création la compagnie lyonnaise d'Omnibus, Voitures et voies ferrées (CLO).

Le 14 octobre, création sous l'indice 92 d'une navette interne de Meyzieu reliant le domaine du Grand Large aux Plantées par la gare et la mairie et ce jusqu'au 6 septembre 1993 où la Navette 92 est finalement supprimée : suppression de l'antenne Marcy l'Étoile du 5, reprise par la nouvelle ligne 98, simplification de l'itinéraire du 14 dans Tassin avec passage direct par l'avenue de Gaulle, suppression de la navette en autobus N23 de la ligne 23, limitation à Foch (métro A) du 27, passage direct entre l'arrêt J.

Prévert et le terminus de Corbas Condorcet du 35, limitation à Part-Dieu Vivier-Merle du 41 et passage direct par le boulevard des Belges en évitant Charpennes, déviation par la place Bourdarias (les weekends et fêtes) du 53, suppression de la desserte de Caluire-Vassieux les dimanches et fêtes du 59, suppression de la desserte de Meyzieu et retour au terminus d'Azieu pour le 68, limitation du 69 à Maisons Neuves, déviation les jours ouvrables du 80 par la place Bourdarias en remplacement de la navette N23, suppression des trajets Pêcherie - Neuville et des autobus articulés du 97 et report du terminus à la gare de Villevert-Neuville pour tous les services, Suppression de l'ancien 98 et création de la nouvelle ligne 98, qui reprend l'antenne Marcy l'Étoile du 5 avec desserte par certains services de la gare de Tassin, limitation du 99 à la Part-Dieu (Gare SNCF) et prolongement à Montchat Place Ronde par la route de Genas et le cours R. Le 31 août, report du terminus des lignes 2, 45 et 86 dans la nouvelle gare routière (basse) de Gorge de Loup, les lignes 5, 14, 42, 66, 72, 74 et 98 voient leur terminus reportés dans la nouvelle gare routière de Gorge de Loup, limitation du 9 à Saxe-Gambetta, déviation du 16 par l'avenue Carmagnole, desserte de la clinique du Grand Large par le 25, suppression de la desserte de la place Foch par le 75, desserte du Palais des Sports par le 96 et la ligne 99 est de retour aux Cordeliers avec création d'un arrêt intermédiaire Guichard DFL et desserte de St Irénée et la ligne 47 suppression de la desserte du métro Masséna et passage direct par la rue Garibaldi.

Search for campusexpress:

campusexpress-68campusexpress-74

Le réseau se compose de 128 lignes d'autobus et de neuf lignes de trolleybus, organisées et financées par le SYTRAL, l'autorité organisatrice des transports. Le réseau de Lyon a la particularité de posséder neuf lignes de trolleybus (nommées C1, C2, C3, C4, C11, C13, C14, C18 et S6).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

One thought on “campusexpress”

  1. In 1994, Skawennati co-founded Nation to Nation, a First Nations artist collective whose goals were to create an outlet to show members’ work, and to foster a safe meeting space for Natives and non-Natives.